[Replay] L'enseignement artistique à l'épreuve des crises
Retour sur le débat organisé par FUSE le samedi 6 mars avec des intervenants porteurs de différents points de vue : élèves adultes, étudiants, directeurs de conservatoires, professeurs, représentants d'associations d'usagers etc.

Un an après le début de la pandémie, il s'agissait de faire le point sur la façon la pandémie a été vécue dans les conservatoires. Les situations sont extrêmement hétérogènes, selon les établissements, les territoires, les publics, les disciplines. Le débat organisé par FUSE visait à dresser quelques constats pour notamment identifier les difficultés les plus criantes, se féliciter des solutions innovantes qui ont pu être trouvées pour pallier l’absence de rencontres en physique, et voir ce qui restera une fois sortis de cette crise.

En effet, nous ne refermerons pas simplement la parenthèse sur cette période, des traumatismes perdureront, en s’atténuant progressivement. De façon plus positive, certaines pratiques découvertes tout au long de cette année resteront dans les boîtes à outils pédagogiques ou dans les foctionnements associatifs.

Plusieurs thématiques ont ainsi été abordées au cours de cet échange convivial : 

  • Pour les usagers : le ressenti des "exclus" des conservatoires (élèves adultes, jeunes danseu.r.ses, chanteu.r.se.s), les cours en visio, les inégalités face à l'apprentissage artistique, les actions des associations d'usagers, des APEC  etc.
  • pour les enseignants : les impacts sur les apprentissage notamment en formation musicale et en danse, les facteurs techniques, technologiques, humains de réussite ou d'échec de la relation pédagogique, l'évaluation, le ressenti face au "niveau", etc.
  • pour les directeurs : l'implication des collectifvités, l'équipement et l'organisation, l'adaptation aux modifications incessantes de cadre réglementaire, les disparités de traitement au niveau territorial d’abord, entre établissements, et en interne, entre les publics, l'évaluation etc. 

Le débat, animé par Muriel MAHE, présidente de FUSE, réunissait :

  • Arthur DURANTON, étudiant en théâtre du CRR de Lyon (69)
  • Sophie CHEVALIER, parent d'élèves du CRR de Toulouse, membre de l'APEC du CRR de Toulouse (31)
  • Marie-France MOYNS, élève adulte en violon au CRD de Niort (79)
  • Françoise DUFILS SUCHEYRE, professeur de danse du CRR de Rouen (76)
  • Claire BANDA-LEMOINE, professeur de formation musicale, coordinatrice pédagogique CRD d'Evry (91), et secrétaire de l'APFM
  • Alexandre JUNG, directeur du CRD Mulhouse (68)
  • Maxime LESCHIERA, directeur du CRR de Bordeaux, et président de Conservatoires de France
Vous n'avez pas pu assister au débat ? pas d'insuiétude, vous pouvez en retrouver les principaux éléments sur le site de France Musique ou visionner le débat en replay, ci-dessous.
 

Partagez cet article !

Mis à jour le 23/03/2021